4 erreurs commises par les entrepreneurs débutants

Bien avant de révolutionner les corvées ménagères grâce à son aspirateur sans sac, Sir James Dyson a englouti toutes ses économies dans la fabrication de 5126 prototypes qui se sont tous soldés par des échecs. Walt Disney a été renvoyé en raison de ses médiocres talents artistiques et le fondateur de SONY, Akio Morita, a commencé sa carrière en commercialisant un autocuiseur à riz qui fonctionnait mal. De toute évidence, de véritables fiascos précèdent souvent les plus grands succès commerciaux. Tous les nouveaux propriétaires de commerce commettent des erreurs ; c’est tout à fait normal. Cependant, vous pouvez tirer des leçons des faux pas commis par certains entrepreneurs prospères. Vous économiserez ainsi un temps précieux et éviterez de gros maux de tête ! Pour faire croître votre commerce avec sagesse, jetez un coup d’œil à ces erreurs commises par des entrepreneurs débutants.

1. Négliger le marketing

Plusieurs jeunes entrepreneurs tendent à lésiner sur un point important : le marketing. Bien que l’époque Mad Men soit chose du passé et que les médias sociaux aient démocratisé le monde publicitaire, une page Facebook et quelques publications sur Instagram ne suffiront pas à faire décoller votre entreprise. Si vous ne pouvez vous offrir les services d’une agence marketing, sachez que de nombreuses mesures de performance (en anglais seulement) sont à votre disposition et vous aideront à atteindre le public cible idéal pour votre entreprise. Avant de vous lancer dans une stratégie marketing de votre cru, veillez toutefois à ce que ces mesures de performances n’aient plus aucun secret pour vous. Autrement, vous risquez de vous adresser au mauvais public cible ou pire encore, d’être écrasé sous les tonnes de contenu marketing présent sur les médias sociaux. Après tout, une idée d’entreprise n’est véritablement géniale que si elle atteint un public et des clients potentiels.

2. Avoir les yeux plus gros que le ventre

En ce qui concerne la croissance de l’entreprise, rien ne sert de courir, il faut seulement partir à point. Évoquant la croissance fulgurante et l’effondrement brutal de l’une de ses entreprises, le prolifique auteur de livres d’affaires Michael Hyatt affirme : « Je ne comprenais pas la différence entre croissance rapide (à l’image des cellules cancéreuses) et croissance saine (comme la reproduction cellulaire normale). Notre croissance a fini par dilapider notre capital et l’entreprise n’a pas survécu. » Vous avez probablement de grandes ambitions pour votre entreprise ; ne laissez toutefois pas ces ambitions vous aveugler. Avant d’ouvrir une nouvelle succursale pour votre restaurant ou de lancer une nouvelle gamme de produits pour votre boutique, veillez à rassembler une main-d’œuvre et des ressources suffisantes pour soutenir votre croissance et servir vos nouveaux clients. Si le contrôle de la croissance de votre entreprise vous échappe, la qualité de vos services pourrait en souffrir et vous pourriez embaucher les mauvaises personnes par manque de temps. La gestion de vos finances pourrait également devenir un véritable casse-tête. Ayez confiance au succès de votre entreprise, évitez de précipiter les choses et travaillez à bâtir une entreprise stable et rentable. Disposez-vous des ressources nécessaires pour faire passer votre entreprise au niveau supérieur ? Consultez cet article de blogue vous permettant d’ouvrir une deuxième succursale en 7 étapes (en anglais seulement).

3. Négliger votre culture d’entreprise

Vous avez élaboré votre modèle d’entreprise, soigneusement choisi vos fournisseurs et minutieusement préparé votre stratégie marketing. Maintenant que votre entreprise possède un contenu et une structure qui lui sont propres, ne reléguez pas sa culture au second plan. Bien que cela n’apparaisse peut-être pas dans le haut de votre liste de priorités, réfléchir à l’environnement de travail et aux valeurs que vous souhaitez promouvoir sont des étapes cruciales à la genèse de votre entreprise. Négligez de votre culture d’entreprise pourrait ne pas avoir d’effet sur sa croissance en tant que telle, mais le développement de votre entreprise pourrait ne pas correspondre à ce que vous aviez envisagé. Quel personnel souhaitez-vous recruter ? (en anglais seulement) Quelle atmosphère de travail souhaitez-vous offrir à vos employés ? En répondant à ces questions, vous contrôlerez mieux votre image de marque et vous veillerez à ce que votre entreprise soit telle que vous l’aviez imaginée.

4. Oublier de prendre du temps pour soi

Au tout début, vous débordez probablement d’enthousiasme et vous avez de l’énergie à revendre. Même si votre motivation et votre passion seront vos meilleurs alliés au cours de cette aventure, ils ne feront pas de vous un super héros. Le maintien d’un équilibre sera aussi bénéfique pour votre esprit que pour votre entreprise. Une étude menée par l’Université de Californie à San Francisco a révélé que 30 % des entrepreneurs présenteraient des signes de dépression (en anglais seulement), soit 7 % de plus que l’ensemble de la population américaine. La mise sur pied d’une entreprise est un défi aussi admirable qu’enrichissant.

Toutefois, porter trop de responsabilités sur vos épaules pourrait affecter votre bien-être, et par conséquent, compromettre le succès de votre entreprise. Apprenez à déléguer, à prendre soin de votre santé et à vous entourer de gens optimistes. Bien qu’il puisse sembler contre-productif de réduire le temps et les efforts consacrés à votre nouvelle boutique ou à votre nouveau restaurant, ces pauses forcées vous rendront plus efficace et plus heureux !

À l’instar des autres entrepreneurs, vous savez que la création d’une entreprise n’est pas chose facile. Il est donc important de réunir les bons outils et la bonne attitude pour faire face aux intempéries. Gardez toujours en tête la passion qui vous a incité à démarrer votre entreprise et la vision que vous en avez. Tant et aussi longtemps que vous n’aurez pas atteint vos objectifs, travaillez fort, entourez-vous de personnes d’expérience et savourez toutes les étapes menant à la concrétisation de votre projet d’entreprise.