4 tendances qui vont révolutionner le service de livraison en 2019

4 tendances qui vont révolutionner le service de livraison en 2019

Le marché de la livraison de repas continue de se développer à un rythme impressionnant. Selon la National Restaurant Association, 74 % des millennials indiquent qu’ils optent pour le service de livraison s’il est proposé par le restaurant.

« En 2019, on s’attend à voir le marché exploser. Pour les restaurateurs, la livraison représente déjà 15 % de leurs revenus et cela augmentera encore jusqu’à 25 % » affirme Zhong Xu, CEO de l’entreprise Deliverect.

Avec les avancées technologiques, 2019 prévoit d’être une année surprenante pour le secteur de la livraison à domicile. Lisez dans cet article quatre phénomènes qui vont révolutionner l’industrie.

1.Restaurants virtuels ou fantômes

Ghost Restaurant – ou restaurant fantôme – est une tendance qui s’étend dans l’industrie de la restauration. Vu la demande grandissante des consommateurs pour la livraison, les restaurants traditionnels décident de plus en plus de s’écarter des établissements physiques et de se concentrer uniquement sur la livraison à domicile.

Ces restaurants virtuels n’ont pas de devanture, mais se contentent seulement de cuisiner les commandes passées en ligne et de les livrer grâce à des services de livraison. Avec la montée en flèche des loyers, les restaurants n’ont d’autre choix que de chercher des moyens de réduire les coûts d’exploitation et de maîtriser les dépenses de main-d’œuvre.

Le nombre de restaurants fantômes est amené à croître davantage en 2019. Deliveroo compterait déjà plus de 400 restaurants virtuels.

2. Technologie de pointe

La livraison de repas prenant une ampleur considérable, les restaurateurs peuvent se trouver parfois un peu dépasser. Heureusement des entreprises comme Deliverect émergent pour faciliter la vie de ces entrepreneurs grâce à des technologies de pointe.

Deliverect vous permet d’intégrer plusieurs plateformes de services de livraison de repas en ligne directement à votre système de caisse. Vous n’avez plus besoin d’utiliser plusieurs iPads et recevez toutes les commandes directement dans votre caisse. Un gain de temps considérable pour les gérants qui doivent encore encoder manuellement toutes les commandes de livraison en fin de journée.

Avant l’intégration de Deliveroo avec Lightspeed, nous devions réencoder chacune des commandes de livraison dans le système de caisse Lightspeed, ce qui représentait une perte de temps considérable.  – Marcel Burger

3. Commander via un assistant virtuel

Le processus de commande est devenu hautement automatisé notamment avec les kiosques, les applications et les sites de commandes en ligne comme Deliveroo, UberEats ou Takeaway.

Il devient de plus en plus facile pour les consommateurs de passer et de recevoir leur commande sans vraiment interagir avec une personne humaine. Une nouveauté du genre, les assistants virtuels, aussi appelé chatbots. Domino’s Pizza a par exemple créé un assistant virtuel sur Facebook Messenger appelé Dom via lequel les clients peuvent directement passer commande avec des emojis.

Même chose avec Alexa, l’assistant virtuel d’Amazon. Intégrée à Grubhub ou Just Eat, cette fonctionnalité permet aux clients de commander oralement une de leurs trois dernières commandes.

En 2019, on peut s’attendre à ce que l’Intelligence Artificielle, l’automatisation et la robotique jouent un rôle important dans l’industrie alimentaire. Les petites entreprises tenteront de concurrencer les grands établissements en utilisant cette technologie à leur avantage. On estime à 300 000 le nombre de chatbots sur Facebook Messenger. Ils représentent une belle opportunité pour les restaurants qui souhaitent augmenter l’engagement des clients.

4. Les robots débarquent chez vous

Les vélos et les scooters seront de plus en plus remplacés par toute sorte d’options plus modernes, comme par exemple les robots. Uber Eats prévoirait même de lancer un service de livraison par drones d’ici 2021.

L’évolution des technologies d’Intelligence Artificielle donne naissance à des voitures de livraison et à des robots autopropulsés. Eat24, en collaboration avec la start-up technologique Marble et Yelp, a créé des robots de distribution autonomes de la taille d’un photocopieur de bureau. Ces robots utilisent des caméras, des capteurs Lidar et des plans de ville 3D haute résolution pour déterminer l’itinéraire le plus précis et éviter les chocs avec les piétons, les animaux domestiques, les bicyclettes et autres machines.

7 conseils incontournables pour vos livraisons de repas

Téléchargez notre guide gratuitement  !

La recette secrète du concept des restaurants Bavet

La recette secrète du concept des restaurants Bavet