Tapez ci-dessus et appuyez sur la touche Entrée pour effectuer la recherche. Appuyez sur Esc pour annuler.

Restauration

Caisse enregistreuse tactile dernière génération : pourquoi en choisir pour son bar, restaurant ou hôtel ?

Caisse enregistreuse tactile dernière génération : pourquoi en choisir pour son bar, restaurant ou hôtel ?

L’ époque où les établissements de la restauration devaient se munir d’une calculatrice et d’un cahier de recette pour tenir leurs comptes est révolue.

Avec le développement des nouvelles technologies, de nombreuses solutions de caisse pour restaurants sont apparues sur le marché. Génération de rapports de ventes, gestion du personnel, intégration avec les matériels de caisse ou encore prise de commande mobile : les caisses enregistreuses nouvelle génération sont désormais dotées de nombreuses fonctionnalités qui permettent d’assurer une gestion plus simplifiée des restaurants tout en permettant à leurs propriétaires de se focaliser sur des tâches plus opérationnelles.

Parmi les nouveauté : le développement des caisses enregistreuses sur iPad, permettant un gain de temps considérable dans la prise et le suivi commande durant le service.

Alors comment marchent-elles ? Et quels en sont les bénéfices pour leurs établissements ? 

Dans cet article, on vous détaille les bénéfices d’une caisse enregistreuse tactile dernière génération et en quoi elle se différencie des autres types de caisse sur le marché de la restauration.

Caisse enregistreuse tactile dernière génération : pourquoi en choisir pour son bar, restaurant ou hôtel ?

Définition d’une caisse enregistreuse tactile

Au niveau le plus basique, une caisse enregistreuse tactile est tout simplement une interface de saisie de commande où le serveur enregistre les articles ou plats directement sur l’écran. Une fois saisie, la commande est envoyée en cuisine ou au bar pour que les stations respectives commencent la préparation et l’assemblage. Le serveur procède alors à l’encaissement avec la méthode de paiement choisie par le client. 

A quoi sert une caisse enregistreuse ?

Une caisse enregistreuse permet aux commerçants et restaurateurs de gérer et garder une trace de toutes les transactions réalisées par l’établissement, minimisant le risque d’erreur et de fraude, tout en permettant un meilleur suivi de la comptabilité.

Si dans le passé, les caisses enregistreuses tactiles étaient réservées aux grandes chaînes de restauration du fait de leur coût élevé, l’apparition de différents acteurs sur le marché couplé à un mode d’abonnement flexible les a rendues plus abordables pour les restaurants indépendants.

Une caisse enregistreuse tactile nouvelle génération a la capacité de répondre aux besoins spécifiques des restaurateurs avec toute une gamme d’outils et de fonctionnalités personnalisables, permettant aux établissements d’automatiser les tâches les plus redondantes et de se focaliser sur leur coeur de leur activité.

Quels sont les avantages d’une caisse enregistreuse tactile dernière génération ? 

Caisse enregistreuse iPad vs. caisse tactile

Avec l’essor des tablettes connectées, dotées de processeurs puissants est arrivé l’avènement de l’iPad et le succès retentissant qu’on lui connaît.

Alors quid de la différence ?

La caisse iPad, c’est en fait une tablette tactile doté d’une application de système de caisse. L’iPad se démarque de ses homologues tactiles par sa portabilité, l’évolutivité de son système d’exploitation et de ses applications.

Fini donc les licences d’exploitations logicielles et matérielles, les forfaits de maintenances et de mises à jours classiques des éditeurs et constructeurs des systèmes de caisses traditionnels. On parle dès lors d’un support (l’iPad) disponible partout et à un prix bien plus compétitif qu’avant couplé à un abonnement simple pour une application de système de caisse qui comprend les mises à jours futures. La différence est donc importante et le bénéficiaire principal en est le restaurateur qui dispose d’un plus grand choix et d’un prix bien plus attractif. 

Vente directe vs. service à table

Selon la configuration et les besoins de l’établissement, que ce soit un restaurant traditionnel ou une franchise fast-food par exemple, différentes configurations seront possibles.

Les deux profils les plus typiques dans la restauration sont les configurations  « vente directe » et le « service à table ».

Dans le premier cas, typiquement pour le service au bar ou au comptoir, le serveur encaisse le paiement du client avant de passer la commande en cuisine ou aux stations de productions définies pour chaque article. Dans le deuxième cas, qui vise la restauration classique, le serveur assigne une table (préalablement définie dans un plan de table) à un groupe et procède à la prise de commande sur plusieurs services, qu’il peut envoyer en cuisine ou au bar de manière séquentielle par un “appel suite” selon la progression des clients pendant leur repas. 

La production par stations différenciées

Surtout pour les établissements avec des opérations complexes – une carte extensive, un grand débit, une superficie importante, ou plusieurs salles / étages – il est crucial de développer un processus bien huilé pour assurer la cohérence et la qualité du service. Pouvoir profiter pleinement de nombreuses options de configuration des caisses enregistreuses tactiles modernes peut beaucoup aider sur ce point. 

Une fois son processus de production de base établi (soit : quels articles sont préparés sur quelles stations), le logiciel de caisse permet d’assigner un centre production par groupe d’articles. Pour mettre en oeuvre une telle approche, on doit déjà regrouper ses articles avec une certaine logique qui permet d’assigner une station à chaque groupe – par exemple les “Boissons soft” > Bar, “Burgers” > cuisine chaude, “Salades” > cuisine froide, “Pizzas” > four pizza etc.

Avec une caisse enregistreuse comme Lightspeed, le département assigné à l’article détermine où il sera produit, avec aussi l’option de l’assigner manuellement à un centre de production différent du reste du département en cas de besoin. 

Finalement, le restaurateur peut décider comment faire passer le message. Typiquement, il aura trois possibilités selon la complexité de son affaire : 

  1. Imprimer un ticket client avec bons de production déchirables à donner à la main à chaque station.
  2. Imprimer des bons de production directement sur les stations de production pour cette commande.
  3. Installer un Écran d’Affichage Cuisine où le cuisinier ou barman voit en direct les commandes qui arrivent et les valide une fois qu’elles sont complétées pour les faire disparaître de l’écran.

Accepter différents types de paiements

Une caisse enregistreuse iPad moderne donne aussi une grande flexibilité au gérant d’un établissement pour définir quelles options de paiement il accepte : espèces, carte de crédit, CB, tickets resto, cartes cadeau ou rechargeables, factures etc. C’est surtout la flexibilité et l’intégration des différents moyens de paiements (ex : paiement mobile) qui fait la force des solutions de caisse dernière génération, car non seulement peut-on accepter toutes sortes de paiements mais il est également possible de les intégrer directement dans son système caisse afin d’obtenir une traçabilité et un suivi total de ses données financières.

Une autre fonctionnalité très pratique d’une solution de caisse tactile moderne est le fait de pouvoir facilement séparer un même ticket sur plusieurs clients, et ce de manière flexible. Avec l’interface Lightspeed par exemple, quand le serveur encaisse un ticket ou ferme une table, il peut payer tout en une fois – avec n’importe quelle option de paiement choisie par le client – mais aussi le séparer en autant de paiement séparés que souhaiterait le client. 

La caisse enregistreuse sur le cloud Lightspeed permet au restaurateurs une intégration avec différents moyens de paiement

Prenons un exemple simple : quatre amis se partagent un repas pour un total de EUR 145,50. Le serveur amène sa tablette Ipad ou son Ipod contenant le logiciel de caisse et rentre manuellement une série de paiements avant de fermer le ticket : celui qui n’avait que grignoté un peu paie EUR 20 avec deux tickets resto, deux autres choisissent les espèces pour EUR 40 chacun, et le dernier paie les EUR 45,50 restants en carte de crédit pour clore le ticket. Le tout avec des manipulations simples de la part du serveur, et une traçabilité complète pour son gérant dans le rapport de caisse

Il est temps de couper le cordon d’alimentation

Les caisses traditionnelles et antiques, c'est de l'histoire ancienne. Gérez votre restaurant n'importe où, n'importe quand avec le logiciel de caisse en ligne Lightspeed Restaurant.

Quels sont les principaux différents types de caisses sur le marché ? 

Caisses enregistreuses électriques ou mécaniques à boutons, « à l’ancienne »

Un peu d’histoire : la première caisse enregistreuse date des années 1870 aux Etats-Unis. Les inventeurs James Ritty et John Birch ont développé une machine mécanique qui enregistrait toutes les transactions dans des magasins, et calculait la monnaie à rendre au client. L’objectif était de limiter le vol dans le tiroir-caisse par les employés, et la solution dûment fut nommée Ritty’s Incorruptible Cashier – qui en français signifie littéralement le « Caissier Incorruptible de Ritty ». Peu subtile comme nom, mais très efficace comme invention, la caisse enregistreuse commença rapidement à être imitée, perfectionnée et répandue dans le monde.

Caisse enregistreuse mécanique

Aujourd’hui les caisses enregistreuses purement mécaniques sont très rares, et on trouve plus souvent des modèles électroniques où la saisie se fait depuis des boutons préprogrammés avec un petit écran afficheur pour le caissier. L’avantage de ces solutions est clairement la simplicité de l’utilisation, surtout dans les petites structures avec peu de complexité dans la carte. Par contre elles souffrent d’un manque de flexibilité et représentent un investissement initial onéreux.

 Caisses enregistreuses tactiles « classiques »

Les premières caisses enregistreuses tactiles apparurent en 1986. Ces solutions utilisent un écran tactile pour afficher et sélectionner les différents articles disponibles à l’achat. Elles ont l’avantage d’être plus ergonomiques que les caisses enregistreuses à boutons et dotées de plus de clarté les rendant  plus facile à manier.

Il est dès lors plus facile de naviguer à travers les différents écrans de sélection. En plus, elles sont souvent créées pour des industries spécifiques, et les options en restauration offrent des possibilités de les connecter avec des périphériques spécifiques au métier, comme des imprimantes, des télécommandes etc.

Ces caisses classiques ont généralement un coût élevé en termes financiers. Ces modèles opèrent sur des logiciels et des supports physiques (ex: ordinateurs / écrans / serveurs) complexes et non-standardisés, qui sont chers à produire, et donc à acheter. Ces systèmes sont souvent liés à des contraignants contrats de maintenance sans lesquels on ne reçoit aucune mise à jour ou réparation. De plus, une fois que ces logiciels sont développés pour un matériel électronique personnalisé, il est difficile de rajouter de nouvelles fonctionnalités, menant à un grand manque de flexibilité et de modularité pour ces systèmes.

Logiciels caisses « agnostiques »

Une option plus récente est le logiciel de caisse « agnostique », soit un logiciel qui peut fonctionner sur un support générique – un ordinateur ou un tablette standard – et qui est souvent disponible comme application web. L’opération se fait comme avec un ordinateur standard, donc avec une souris et un clavier, et peut être relié à divers périphériques (tiroirs, imprimantes etc.).

L’avantage ici est le prix, avec des logiciels peu chers (parfois même gratuits) et la possibilité de choisir un matériel très bon marché. Cependant, comme ce sont souvent des applications web créées pour les magasins ou les salons de beauté plutôt que pour les restaurants, les fonctionnalités spécifiques au métier et la fiabilité sont problématiques. Si la connexion internet tombe en plein service, cela peut devenir très problématique sur le long terme.

Caisses enregistreuses natives sur iPad ou tablette « nouvelle génération »

La dernière vague d’innovation dans le domaine des caisses enregistreuses concerne les applications de caisse spécifiquement créées pour des tablettes, comme un iPad et accessibles sur le cloud. La caisse iPad est l’évolution directe de la caisse tactile « classique », avec la grosse différence qu’elle offre tous ses avantages, mais à un prix beaucoup plus attractif, vu qu’elle est disponible sur du matériel ultra-standard comme un iPad.

Cette tablette dotée d’une application native iOS devient non seulement l’écran tactile de la caisse, mais aussi son cerveau, permettant toutes les opérations nécessaires au bon fonctionnement de l’activité et communiquant avec les différents périphériques propres à l’hôtellerie-restauration.

La caisse enregistreuse en ligne Lightspeed Restaurant permet aux restaurateurs de gérer la prise de commande des menus depuis une tablette connectée

Les nouveautés de ces types de solutions sont l’évolutivité et l’adaptabilité (on peut rajouter autant de caisses que nécessaire), la facilité d’installation et d’utilisation, ainsi que la gestion cloud. Cette dernière permet d’avoir en temps réel, et à distance, accès aux informations financières de son établissement, de mettre à jour son menu, vérifier ses stocks, contrôler les heures de son staff, etc. Avec la mise en place de mises à jour régulières et de nouvelles fonctionnalités, les caisses enregistreuses natives sur le cloud sont devenues des systèmes d’encaissement et de gestion à 360º.

Vous souhaitez savoir découvrir comment la caisse enregistreuse Lightspeed Restaurant peut répondre à vos besoins ? Contactez l’un de nos experts dès maintenant !

Prêt à adopter la solution technologique révolutionnaire dans votre restaurant ?

Essayez Lightspeed Restaurant gratuitement !

Des nouvelles qui vous concernent. Des conseils que vous pouvez appliquer.

Tout ce que vous devez savoir, directement dans votre boîte mail.

Plus sur ce sujet :
Gestion & opérations

Parcourir plus de sujets